Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | mercredi 22 novembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Santé Santé de la femme Pourquoi je n’arrive pas à avoir d’enfants ?

Santé > Santé de la femme

Publié mardi 21 décembre 2010 17:59 4801 Lectures

L’obésité devenue enjeu de santé publique en Algérie

Imprimer
Le rapport accablant et sans appel de l’OMS est tombé. En Algérie 53 % des femmes (soit plus d’une sur deux) sont obèses.
Ce constat plus qu’alarmant montre à quel il est plus que nécessaire que les autorités sanitaires de notre pays prennent à bras le corps ce problème qui va en s’amplifiant, et ce depuis plus de 15 ans déjà.

Quelles sont les causes de l’obésité ?
La cause première de cette obésité est notre alimentation qui comporte beaucoup trop de gras et de sucre. Il suffit de voir l’explosion du nombre de fast-food pour comprendre que l’Algérie est en train progressivement d’atteindre le niveau des Etats-Unis en termes de « malbouffe ». Les sandwichs et les pizzas arrosées de sauce que nous ingurgitons quotidiennement sont la cause première du mal qui est en train de nous ronger de l’intérieur.
Vient ensuite le manque d’activité physique. Les algériennes pratiquent très rarement un sport, loisir qui est le plus souvent à la portée d’une élite. Même la marche est devenue pour nombre d’entre nous très occasionnelle, la préférence revenant à la voiture.
Enfin, les mentalités aussi pèsent lourd –c’est le cas de la dire- dans la balance. Depuis très longtemps et encore aujourd’hui, l’embonpoint est synonyme de bonne santé et de prospérité. Les clichés de la femme forte qui est épanouie ont la vie dure. Arrêtons de croire qu’une personne forte est en bonne santé, loin s’en faut.

Quels sont les risques encourus par la personne obèse ?

L’obésité est un facteur déclenchant ou aggravant de nombre de maladies graves, telles que les maladies cardiaques, l’hypertension artérielle ou encore le diabète pour ne citer que ceux-là.
Par ailleurs, les personnes obèses perdent une partie de leur autonomie en raison de la difficulté qu’elles éprouvent à se déplacer ou à effectuer certains gestes de la vie courante. Le simple fait de devoir marcher un peu plus longtemps qu’à leur habitude leur est parfois rendu très difficile.

Quelles sont les solutions ?
La prévention. Il faut éduquer nos enfants au bien manger, leur apprendre ce qu’est une alimentation équilibrée, composée de légumes, de fruits, d’un peu de protéines. Nos parents et nos grands-parents mangeaient une nourriture beaucoup plus saine que la nôtre, ils consommaient beaucoup moins de produits gras et sucrés que nous le faisons. Il suffirait de revenir à un mode d’alimentation plus frugale. Le bon vieux couscous aux fèves a encore de beaux jours devant lui !

Un exemple simple : il faudrait arrêter de mettre systématiquement à l’heure du repas une bouteille de soda sur la table.
Il faudrait pouvoir se contenter d’un seul morceau de pain par repas.

Pour les personnes déjà obèses. Le meilleur conseil que l’on peut leur donner est de consulter un médecin qui fera avec  elles un bilan personnalisé. Il ne faut pas se lancer dans un régime sans avis médical, vous risquez de faire subir à votre corps des carences, des manques qui vous affaibliront.
Le médecin saura vous conseiller sur la meilleure marche à suivre pour perdre du poids de façon régulière et sans risque pour votre santé.
Essayez par ailleurs de pratiquer une activité physique régulière, telle que la marche rapide qui est un très bon exercice.

Il vous appartient de vous prendre en mains pour préserver votre santé future et celle de vos enfants auxquels vous devez donner l’exemple.

Sonya Z.