Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | mardi 26 septembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Santé Le Coin Minceur

Santé > Le coin minceur

Publié mercredi 13 juillet 2016 11:03 2471 Lectures

Se contrôler quand on est une mangeuse compulsive

Imprimer

De plus en plus de personnes sont en surpoids, parce que nous mangeons à tout moment de la journée.

Pour certaines personnes la nourriture à un rôle psychologique d’exutoire : elle est comme un doudou qui les console ou les récompense ; c’est selon la situation dans laquelle elles se trouvent. Mais Algerielle.com va vous aider à redonner à la nourriture sa vraie place.

1-Un besoin de réconfort
-Dès sa naissance, quand il découvre le lait maternel, le bébé tombe « amoureux » de la nourriture. Parce qu’il n’est jamais plus proche de sa mère que lorsqu’elle le tient serré contre elle pour lui donner la tétée.
-Parce que le lait chaud qu’il avale goulument le nourrit, le réconforte, le rend plus fort.
-Ce sont toutes ces sensations que l’enfant garde en lui tout au long de sa vie et l’attachent pour toujours à la nourriture ; à différents degrés bien sûr. Certains apprécieront occasionnellement un bon repas, un bon produit ; d’autres seront de bons vivants ; d’autres enfin seront carrément des mangeurs compulsifs : toujours un morceau dans la bouche, dans les bons comme les mauvais moments.
Dans ce dernier cas, comment réussir à se détacher de la nourriture ?

2-Une prise de conscience nécessaire
-Pour redonner à la nourriture sa vraie place, c'est-à-dire qu’elle redevient un moyen (de rester en forme, de vivre…) et non une fin en soi, comme dans toutes les autres formes d’addiction, il faut réussir à prendre conscience que l’on a un problème.
-Il faut admettre que l’usage que l’on fait d’un produit, en l’occurrence de la nourriture, est excessif.
Cet excès va nous conduire à des maladies cardio- vasculaires graves, au diabète, à plus ou moins long terme. Il en va donc de notre vie.
-Il en va aussi de notre qualité de vie : il n’est jamais drôle d’être toujours en surpoids plus ou moins important, de ne pas trouver à s’habiller, d’avoir toujours trop chaud, de suer…de ne pas pouvoir sortir avec le mec qui nous plaît parce qu’il ne regarde que les filles qui sont au top physiquement.
-Si besoin, faites appel à un psychologue (même si chez nous ils ont mauvaise réputation) et à un nutritionniste pour réussir dans votre démarche pour perdre du poids.

3-Nos conseils pour commencer
-Réduisez votre ration alimentaire progressivement ; un régime brusque et drastique vous découragerait vite, or un régime s’envisage sur la durée, car c’est un nouveau mode de vie que vous allez adopter.
-Evitez à tout prix de manger entre les repas
-Faites du sport, de la marche…bougez autant que vous le pouvez, vous perdrez d’autant plus vite ce qui vous encouragera à poursuivre vos efforts.


Pour le côté « doudou » réconfortant de la nourriture qui va peut- être vous manquer, remplacez- le par des virées shopping avec les copines auxquelles vous pourrez vous confier, c’est quand même plus sympa que de rester à s’empiffrer toute seule à la maison.

Il va donc falloir apprendre à laisser la nourriture en dehors des hauts et des bas de votre vie, c’est mieux !

Sonya