Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | jeudi 21 septembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Santé La Boite à Questions Algerielle répond à Mela

Santé > La boite à questions

Publié mercredi 3 août 2011 17:59 3673 Lectures

Algerielle répond à Mela

Imprimer

La question telle qu’elle a été posée par la lectrice :

Bonjour docteur mon fils mon fils chaque matin quand il se lève du lit il eternue est un debut d allergie il a 10 ans il n a aucune maladie.

 

Avant de vous répondre:

Notre réponse n'a pas vocation à se substituer à une consultation, et ne fait en aucune manière office d'ordonnace quant à la classe de médicaments que nous citons. Le peu d'éléments fournis dans cette question ne permet pas d'approfondir la réponse, elle constituera donc en quelques astuces pour calmer les symptômes décrits. Certains éternuements matinaux peuvent en outre être calmés simplement en aérant la chambre dans la quelle dort votre fils. 10 minutes par jour au minimum pour changer l'air et laisser entrer le soleil.

L'avis du médecin:

Bonjour à vous,

Les éternuements  répétés de votre fils  sont en effet très  probablement  d’origine allergique. L’absence de fièvre et le caractère matinal de ses symptômes  viennent appuyer le diagnostic, à plus forte raison s’il existe des antécédents d’allergie dans la famille (Pas seulement des éternuements mais aussi des éruptions cutanées, de l’asthme etc ..).

Les autres causes (un rhume par exemple) étant éliminées, il s’agira d’identifier l’élément allergisant. Cela pourrait être la poussière, de la moisissure, des acariens…Le premier traitement, c'est d'écarter cet élément. Pour ce faire, il est judicieux de commencer par dépoussiérer  au maximum la chambre de votre fils, puis de veiller à ce que sa literie soit changée.

Si les choses ne rentrent pas dans l’ordre, pensez à éloigner vos animaux domestiques si vous en avez, leurs poils pouvant aussi être l’élément causant l’allergie.

En attendant que toutes ces mesures soient dûment prises, et afin de soulager votre fils (les éternuements deviennent vite difficiles à supporter,  voire exténuants !), on peut (uniquement après consultation), recourir à un traitement médical, notamment à base d'antihistaminiques.

Ces médicament antiallergiques préviendront et/ou calmeront ses éternuements, même s’ils  ne sont pas dénués d’effets secondaires (une somnolence par exemple).

Enfin, si  vous n’arrivez pas à trouver l’élément allergisant, une consultation chez un allergologue s’imposera afin de déterminer cet agent. Des tests cutanés seront alors effectués en milieu spécialisé.
Barbara Djalila/ Ziouchi Oussama