Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | mardi 26 septembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Santé Diététique et forme Votre Coach Bien-être répond à vos questions

Santé > Diététique et forme

Publié mardi 18 juin 2013 13:38 2230 Lectures

Votre coach Bien- être vous répond !

Imprimer
« Votre coach Bien être » est le nouveau titre qu’ Algérielle, met à la disposition de ses chères lectrices avec  les services du Dr. Maziz-Hammoudi Laïla, spécialiste en médecine du sport et conseillère en nutrition – diététique, qui répondra à toutes vos questions et préoccupations une fois par semaine à partir de ce mercredi.

Que vous soyez en bonne santé ou souffrez d’obésité, diabète, hypertension artérielle, troubles lipidiques,  arthrose….etc ,  ou que simplement, ayez besoin d’ apprendre ou réapprendre à manger sainement, notre médecin consultant est à votre disposition pour satisfaire votre curiosité.  Enfin, tous les questionnements que vous vous poser (EZ) en matière d’activité physique
et sportive, seront également satisfaits.

Notre médecin, se fera un plaisir de répondre à vos questions tous les mercredi via www.algerielle.com
Pour poster vos questions une seule adresse : Contact@algerielle.com


•    Bonjour, je suis une femme de 32 ans, mariée, sans enfant. Je mesure 1m60 pour un poids de 50 kilos. Je n’arrive pas à prendre du poids, je n’ai jamais de ma vie dépassé les 50 kilos alors que je mange bien, même plutôt gras. Quelles astuces pourriez-vous me donner pour essayer de dépasser cette barre des 50 kilos ? Samia

Bonjour Samia,
Il est bien plus difficile de faire grossir un maigre que de faire maigrir un obèse et, plus encore de stabiliser cette prise de poids. Ceci étant, votre indice de  masse corporelle (IMC) est de 19,5 alors que les normes vont de 18,5 à 25. Quoiqu’il en soit, vous concernant, la prise d’aliments riches (déconseillés chez les personnes en surpoids !) sera prioritairement donnée aux fruits séchés (raisins, abricots,…), fruits secs (cacahuètes, noix de cajou, amandes,…), pain blanc, beurre, huile d’olive, lait demi-écrémé et aux fromages affinés, tout en insistant sur la nécessité de grignoter à longueur de journée !!! Un petit conseil pour terminer : la pratique d’une activité physique régulière peut agir sur une prise de poids intéressante en raison d’un gain de masse musculaire : il suffit juste d’y penser…
Bon poids.

•    Quelles précautions (ou régime alimentaire adopté) doit on prendre lors du jeune en été? Hafida

Bonjour Hafida,

Le jeune pendant l’été peut induire de nombreux soucis, notamment de santé, si certaines précautions liées, entre autres, à l’alimentation ne sont pas respectées. Les journées sont longues et chaudes, les nuits sont courtes et pourtant c’est pendant ces dernières que tout se joue... Par conséquent, une bonne hydratation doit commencer dés le premier repas (potage, soupe de légumes ou de poissons, chorba, hrira,…), et continuer durant toute la soirée et lors du shor, par la prise d’eau qui reste la seule boisson indispensable. Les sodas, jus et chirbetes de commerce seront évités, car en plus de ne pas étancher la soif, ils ont le démérite d’être très caloriques. Les repas seront le moins gras possible et minimiseront certains ingrédients (viandes rouges, crème fraiche, plats gratinés, fritures, boureks frits,…). Enfin, la consommation de produits salés (olives, fromages, anchois, cacahuètes, amandes,…) et de sucres à index glycémique élevé (zalabia, kelb el louz,…) sera contrôlée. L’alimentation du mois de ramadan ne doit pas tellement différer de celle habituelle en raison de tous les excès qui peuvent se réaliser sur une durée non négligeable de trente jours…ce qui n’est pas peu…

•    Quels sont les meilleurs aliments à consommer avant et/ou après une bonne séance de sport ? Houria

Bonjour Houria,

Certains éléments me manquent pour répondre de façon précise à votre question (type de sport pratiqué, fréquence, durée et intensité des séances, existence ou pas d’un excès de poids,…etc).  Ceci étant, l’alimentation sert à produire l’énergie nécessaire à la durée de l’effort et devra, de plus, éviter les problèmes digestifs. Les aliments à consommer lors du dernier repas avant l’effort sont principalement les glucides à faible index glycémique tels que les pâtes et le riz, lesquels seront ingérés deux heures avant le début de la séance. Il faudra être toutefois prudent et ne pas associer ces mêmes glucides avec des ingrédients gras tels que les viandes ou les sauces, pouvant prolonger la durée de la digestion. L’alimentation après l’effort est d’autant plus importante qu’un autre effort est prévu le lendemain et comprendra un vrai repas aussi varié qu’équilibré. Enfin, la réhydratation, avant, pendant et après l’effort, est à ne pas négliger et ce d’autant plus que les journées sont chaudes, que la durée de la séance de pratique est longue et que vous transpirez abondamment.
Bonne séance.

•    Pour finir le dîner, faut-il préférer un aliment sucré ou salé ? Tina

Bonjour Tina,
Il est communément admis que l’on fini toujours un repas par un dessert (fromage associé ou pas à un fruit). Ceci étant, puisqu’ici il est question de dîner, la préférence ira à un fromage peu salé et peu gras  (aliment salé) associé ou pas à un fruit de saison (aliment sucré) : à vous de voir vers quel (s) aliment (s) vos goûts penchent…
Bon dîner.


•   Bonjour je trouve ce que vous faites est merveilleux !!!
J'ai accouché il y a presque 4 mois par césarienne et j'ai pris une  culotte de cheval incroyable ; vu que j'allaite je ne peux pas restreindre mon alimentation, je manquerai de lait "j'ai déjà essayé" .Et quand je fais du sport la cicatrice de mon opération me fait très mal.
Çà serait vraiment cool si vous me conseillez  comment faire pour perdre du poids et revenir à ma taille initial.
Bravo encore .........joujou


Bonjour Joujou,
Plusieurs moyens peuvent être recommandés pour faire face à l’accumulation de graisse à ce niveau « particulier » du corps, mais ceux qui viennent en tête de liste, sont la pratique d’une activité physique d’endurance (de moyenne intensité et qui dure dans le temps), d’exercices de renforcement musculaire des fessiers et des faces internes et externes des cuisses, le tout associé à une alimentation saine et équilibrée.
Dans votre cas, la marche rapide, à grands pas, quotidienne  (pas moins d’une heure), ainsi que la pratique du vélo d'appartement, sont vivement conseillées, alors que les déplacements et efforts de la vie quotidienne ne devront, en aucun cas, être négligés (montée des escaliers, faire ses courses à pied, s'adonner aux travaux ménagers,...etc).

L’alimentation, réduisant autant que possible, les matières grasses saturées, le sucre et le sel, favorisera, vu que vous allaitez, les légumes notamment à feuilles (artichaut, salades vertes,…), laitages peu gras, viandes maigres, poissons gras (sardines mais grillées !), huiles végétales et les fruits secs (noisettes). Enfin, boire l’équivalent de 2 litres d’eau par jour favorise l’élimination des toxines localisées au niveau des cuisses.
D'autres moyens tels que, les massages manuels ou avec un appareil (Cellu M6), destinés à déloger la graisse et lutter contre la cellulite grâce à la technique du palper-rouler, l’utilisation de crèmes amincissantes, la chirurgie esthétique (liposuccion), la lipolyse,...etc, peuvent également être préconisés et devront, toutefois, être discutés au cas par cas.

Bonne santé.

Dr. Maziz-Hammoudi Laïla