Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | mardi 21 novembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Psycho Mieux se connaître Digital Detox : et si vous vous déconnectiez ?

psycho > Mieux se connaitre

Publié mercredi 7 septembre 2016 13:08 3312 Lectures

Phobies : Des plus courantes aux plus…bizarres !

Imprimer

Peur de l’avion, peur de l’ascenseur, peur des araignées… Nous sommes des millions à avoir nos phobies.

 

Mais si nous en connaissons un bon nombre d’entre-elles, à l’image de la claustrophobie (peur des endroits clos), l’agoraphobie (peur des grands espaces), l’arachnophobie (peur des araignées), l’aérophobie (peur de prendre l’avion) et on en oublie encore, il en existe d’autres, vraiment bizarres pour ne pas dire…complètement ridicules.

Les plus bizarres

Avant toute chose, il faut savoir que la phobie, c’est une peur démesurée voire irrationnelle d’un objet ou d’une situation. Outre les phobies sociales ou les phobies vis-à-vis des maladies, il existe également d’autres phobies dites spécifiques dont voici quelques-unes des plus étranges : 

-La dianophobie ou peur de la transpiration est, selon les spécialistes, liée à la peur de l’eau et des mauvaises odeurs. Ce genre de phobie peut être lié à un événement de l’enfance et qui aurait laissé chez la personne une sorte de traumatisme.

-L’aérophobie ou peur du vent et de l’air et se manifeste généralement quand ladite personne se trouve à l’extérieur et qu’il y a beaucoup de vent ou lorsqu’elle est dans un grand espace vide. Elle touche notamment les personnes qui pensent qu’elles sont trop maigres et qui ont l’impression qu’elles ne sont pas assez solides, qu’avec leur corps léger elles risquent de s’envoler. Pour les spécialistes, ce genre de phobie peut être causé par un problème survenu dans l’enfance ou la petite enfance et où les parents, surtout la mère n’auront pas aidé leur enfant à grandir. 

-La graphophobie ou la peur de l’écriture concerne les personnes qui ont des difficultés à s’affirmer et qui pensent qu’en écrivant, elles laissent des traces d’elles-mêmes qu’on pourrait utiliser contre elles. Aussi, dès qu’elles doivent remplir un formulaire ou écrire une lettre, elles sont prises d’une grande angoisse (c’est une sorte de paranoïa). Là encore, on pense que les personnes atteintes de cette phobie ont dû vivre un traumatisme lié à l’écrit dans leur enfance ou adolescence et, faute de prise en charge, s’est développé en blocage. 

-La didaskaleinophobie ou peur d’aller à l’école, touche environ 5% de la population et concernerait les personnes présentant des problèmes d’apprentissage comme la dyslexie ou encore la difficulté à gérer la pression de l’école (bagarres, marginalisation, examen, remise des notes…)

-L’émétophobie ou la peur de vomir est la septième phobie, la plus répandue au monde. La personne souffrant de cette phobie éprouve une angoisse irrationnelle à l’idée de régurgiter son repas.

La logophobie ou peur des mots est un véritable handicap pour les personnes qui en souffrent car, celles-ci sursautent à la vue du moindre manuscrit. Aussi, pour elles, il est impossible de terminer un livre, par exemple. Cependant, les spécialistes expliquent que ce genre de phobie est surtout, et dans la plupart du temps, lié à certains mots en particulier !!

Les plus ridicules

Au volet des phobies les plus absurdes, nous en avons recensé quelques-unes pour vous. Mais, il va sans dire qu’il en existe des dizaines d’autres tant le ridicule ne trouve aucune limite. 

Certaines souffrent, en effet, de butyrophobie (peur du beurre), trypophobie (peur des trous), carpophobie (peur des fruits), anuptaphobie (peur du célibat), basophobie (peur de marcher), géniophobie (peur des mentons), pentheraphobie (peur de sa belle-mère), ergophobie (peur du travail), pogonophobie (peur de la barbe),…etc Mais la pire de toutes, sans doute, c’est la phobophobie ou…la peur d’avoir peur, un vrai cercle vicieux !!

Kamir B.