Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | mardi 21 novembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Psycho Mes relation avec les autres 4 SITUATIONS EMBARRASSANTES ... DES SOLUTIONS.

psycho > Relation avec les autres

Publié dimanche 14 novembre 2010 00:00 11540 Lectures

L'amitié entre un homme et une femme, ça existe ?

Imprimer

Nous avons toutes été confrontées un jour ou l'autre à cette question : l’amitié homme-femme est-elle vraiment possible ou est-ce simplement une illusion ? Les avis sont partagés, puisque nous avons toutes et tous des exemples qui prouvent que c'est possible ou que ça ne l'est pas. Entre témoignages et avis de psys, essayons d'y voir plus clair sur ce sujet délicat.

L’amitié est une relation d'affection basée sur la confiance, le dévouement, le soutien et le sacrifice. Nous apprenons à donner plus qu'à recevoir et à accepter l'autre tel qu'il est. C'est une relation qui nous enrichit, nous aide à évoluer et à nous sentir utiles, nécessaires et aimées.

D'habitude, nous préférons avoir des amis du même sexe, mais il arrive quelque fois que nous nous lions d'amitié avec des personnes du sexe opposé.

Toutefois, de l'avis des psychologues, pour qu'un homme et une femme soient exclusivement des amis, il faut qu'ils sachent clairement quels sentiments les unissent, parce que la limite entre l'amour et la forte amitié est très fine et facile à franchir. Le fait est que lorsque nous nous sentons bien avec l'autre, et qu'il y a toujours cette envie d'être ensemble, de partager des choses, sans qu'il n'y ait aucun obstacle, l'amour surgit inévitablement avec le temps.

Amitié ou amour ?


L’amitié est la forme la plus parfaite de l'altruisme, l'individu s'y accomplit dans un autre lui-même, et cette offrande mutuelle paraît d'autant plus noble qu'elle ne doit rien à la passion. L’amour, lui, est toujours narcissique : la volonté de posséder l'autre et la douleur de ne jamais pouvoir se fondre en lui, l'exigence d'exclusivité, la jalousie, constituent autant de troubles qui expliquent que les philosophes de l'Antiquité, et particulièrement les Grecs, aient toujours recommandé que nous nous en préservons et qu'ils donnent au contraire de l'amitié les plus nobles exemples.

Après enquête auprès de nos concitoyens algériens, il s'avère que pour nombre d'entre eux il ne peut exister d'amitié sincère et franche, dépourvue de tout désir sexuel entre un homme et une femme. La méfiance réciproque, le manque de bienveillance à l'égard du sexe opposé fait que, dans notre conscience collective, nous devons tenir nos distances.

Source : psychologies