Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | mardi 21 novembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Psycho Mes relation avec les autres 4 SITUATIONS EMBARRASSANTES ... DES SOLUTIONS.

psycho > Relation avec les autres

Publié dimanche 31 octobre 2010 12:50 6690 Lectures

Attention les gaffeuses sont là !

Imprimer

Certaines personnes ont l'art de se mettre systématiquement les pieds dans les plats. Et vous? Coup d'œil sur les gaffeuses et sur les façons de se tirer d'embarras.

Les gaffeurs ont les mains pleines de pouces, égarent tout, cassent tout, disent des horreurs... Pas surprenant qu'ils aient inspiré plusieurs créateurs. Qu'on pense seulement à Gaston Lagaffe, le roi d'on-sait-quoi créé par le bédéiste André Franquin, et à l'inspecteur Clouseau, personnage des films La Panthère rose. Sans compter quelques gaffeuses célèbres, dont Susan dans Beautés désespérées et Anne Fortier dans Fortier. Mais plusieurs inconnues peuvent également se targuer de faire partie de la confrérie.

Mais pourquoi certaines personnes ont-elles la manie de se mettre dans des situations embarrassantes?
Selon la psychologue Danielle Emond, les gaffeurs pathologiques - ceux qui tombent dans ce travers quotidiennement, et pas seulement à l'occasion - ont souvent un problème d'attention, de concentration ou de dextérité. Mais, en général, on accumule les bévues de façon ponctuelle, notamment dans des moments de stress, de grande fatigue, d'angoisse.


Ainsi, les personnes timides ou dotées d'une faible estime d'elles-mêmes font régulièrement des bourdes quand elles se trouvent dans une situation ou un milieu déstabilisant.

D'autres encore sont maladroites parce qu'elles ont mille choses en tête et qu'elles n'arrivent pas à se concentrer sur ce qu'elles sont en train de faire.

Enfin, il y a celles qui manquent carrément de retenue parce qu'elles ne réfléchissent pas avant d'agir.


Reste que le titre de gaffeuse est parfois lourd à porter. La maladresse déclenche illico chez son auteure - dans la mesure ou elle s'en rend compte... - une gène ou une confusion accompagnée parfois de symptômes physiques tels que transpiration, rougeurs, souffle court, palpitations. Plus encore. La « coupable » doit composer avec les sempiternelles plaisanteries de l'entourage, parfois régler la facture pour les dommages matériels causés et, aussi, subir de pénibles conséquences qui, à la limite, peuvent aller jusqu'a anéantir ses chances d'avancement, ou encore provoquer une rupture amoureuse ou amicale.

Dans certains cas, les gaffes peuvent révéler des sentiments enfouis profondément, affirme Gilles Dupuis, professeur au département de psychologie de l'Université du Québec à Montréal. C'est le cerveau qui envoie a nos membres l'ordre d'agir d'une certaine façon. Or, si on répète certaines bévues, on peut s'interroger sur ce qu'elles sous-entendent. Il faut chercher à comprendre pourquoi on a envoyé, inconsciemment, cet ordre a notre cerveau. Par exemple, si c'est au bureau que les bourdes se répètent, c'est peut-être l'indice qu'on n'aime pas son travail.. A surveiller!