Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | mercredi 24 juillet 2019

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Psycho La vie au travail L’heure de la retraite a sonné, et maintenant ?

psycho > La vie au travail

Publié jeudi 22 août 2013 15:15 2973 Lectures

L’heure de la retraite a sonné, et maintenant ?

Imprimer
Les femmes qui prennent leur retraite aujourd’hui sont de la génération de l’indépendance. Ce sont elles qui ont soutenu et souvent participé à la lutte de libération nationale. Elles savent ce que c’est de se battre pour atteindre un objectif. Cette mentalité de combattantes, elles l’ont gardé tout au long de leur vie « active », que ce soit en tant qu’employées ou en tant que mères au sein de leur foyer. Aujourd’hui qu’a sonné l’heure de la retraite, elles se sentent parfois désemparées et mises de côté par une société à laquelle elles ont tant donné. 

Que faire maintenant de ces savoirs acquis tout au long de leur vie ? Ne sont-elles vraiment plus bonnes à rien ?

Non ! Il n’est pas question pour elles de baisser les armes. Une fois passée une petite période de flottement au cours de laquelle elles se posent bien sûr beaucoup de questions sur leur avenir, elles « rebondissent » et regardent devant elles. Elles continuent à s’investir dans la communauté au sein de laquelle elles vivent, de différentes manières.

Elles intègrent ou approfondissent leurs liens avec la vie associative. Les associations féminines sont nombreuses : qu’elles initient à la couture, à la broderie, à la pâtisserie,…nos dynamiques retraitées n’ont que l’embarras du choix. D’autres s’intéressent à la protection des droits des femmes, d’autres encore font dans le caritatif.

Il n’est en tout cas pas question de rester assise à ne rien faire. Certaines de nos chères retraitées rattrapent le temps perdu avec leurs enfants et leurs petits enfants ; elles deviennent alors mamie gâteau. Elles font du baby sitting pour dépanner des parents débordés par leur vie active, ou tout simplement elles racontent à leurs petits enfants comment était la vie quand leurs propres parents étaient enfants. En général, ils sont heureux et surpris d’apprendre que leur papa aussi n’aimait pas les carottes, ou que maman avait peur du noir… Elles sont alors le trait d’union entre le présent et le passé, un rôle qu’elles ont traditionnellement toujours eu dans notre société qui valorise le rôle des anciens, et surtout celui des mères.

En définitive, la retraite est un nouveau départ, un recommencement plutôt qu’une fin. Plusieurs vies dans une vie.

Par Sonya


Normal 0 21 false false false FR X-NONE AR-SA

L’heure de la retraite a sonné, et maintenant ?

Les femmes qui prennent leur retraite aujourd’hui sont de la génération de l’indépendance. Ce sont elles qui ont soutenu et souvent participé à la lutte de libération nationale. Elles savent ce que c’est de se battre pour atteindre un objectif. Cette mentalité de combattantes, elles l’ont gardé tout au long de leur vie « active », que ce soit en tant qu’employées ou en tant que mères au sein de leur foyer. Aujourd’hui qu’a sonné l’heure de la retraite, elles se sentent parfois désemparées et mises de côté par une société à laquelle elles ont tant donné.

Que faire maintenant de ces savoirs acquis tout au long de leur vie ? Ne sont-elles vraiment plus bonnes à rien ?

Non ! Il n’est pas question pour elles de baisser les armes. Une fois passée une petite période de flottement au cours de laquelle elles se posent bien sûr beaucoup de questions sur leur avenir, elles « rebondissent » et regardent devant elles. Elles continuent à s’investir dans la communauté au sein de laquelle elles vivent, de différentes manières.

Elles intègrent ou approfondissent leurs liens avec la vie associative. Les associations féminines sont nombreuses : qu’elles initient à la couture, à la broderie, à la pâtisserie,…nos dynamiques retraitées n’ont que l’embarras du choix. D’autres s’intéressent à la protection des droits des femmes, d’autres encore font dans le caritatif.

Il n’est en tout cas pas question de rester assise à ne rien faire. Certaines de nos chères retraitées rattrapent le temps perdu avec leurs enfants et leurs petits enfants ; elles deviennent alors mamie gâteau. Elles font du baby sitting pour dépanner des parents débordés par leur vie active, ou tout simplement elles racontent à leurs petits enfants comment était la vie quand leurs propres parents étaient enfants. En général, ils sont heureux et surpris d’apprendre que leur papa aussi n’aimait pas les carottes, ou que maman avait peur du noir… Elles sont alors le trait d’union entre le présent et le passé, un rôle qu’elles ont traditionnellement toujours eu dans notre société qui valorise le rôle des anciens, et surtout celui des mères.

En définitive, la retraite est un nouveau départ, un recommencement plutôt qu’une fin. Plusieurs vies dans une vie.

Sonya

Question Facebook : Quelle est l’activité préférée des retraitées qui vous entourent ?