Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | jeudi 21 septembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Mode Tendances hidjab Le foulard Turque

Mode > Tendances hidjab

Publié jeudi 19 mai 2016 11:01 2734 Lectures

Polémique : la mode islamique contestée

Imprimer

Alors que l’islamophobie gagne chaque jour un peu plus de terrain dans les pays occidentaux, les grands noms de la couture internationale :

Dolce et Gabbana, Fendi…prennent le contrepied de la situation et lancent des collections de vêtements islamiques. Abbayas, hidjabs font leur apparition sur les podiums, questionnant les populations non musulmanes.

1-La perception de la mode islamique par les musulmans
-Les musulmanes savent que le Saint Coran exige d’elles pudeur et humilité ; cela doit se traduire dans leurs actes mais aussi sans leur façon de s’habiller. Leurs vêtements doivent couvrir l’ensemble de leur corps, et elles doivent porter un voile sur leur tête.
-Le but est de prouver leur soumission à Allah, mais c’est aussi une façon de ne pas attirer le regard des hommes sur elles.
-Alors pour celles d’entre nous qui sont très pratiquantes et coquettes, le fait que les grands noms de la haute couture internationale s’intéressent à la mode islamique, c’est plutôt une très bonne nouvelle.
-Pouvoir porter de très belles tenues tout en respectant les préceptes islamiques, c’est très positif, notamment parce que c’est une sorte de reconnaissance du monde musulman par le monde non- musulman. C’est le début de l’ouverture d’un dialogue, même s’il est vrai que ce qui motive les grands couturiers dans un premier temps, c’est l’argent, notamment celui des grandes fortunes pétrolières du Golf.

2-La perception de la mode islamique par les non musulmans
-Il en va tout autrement pour l’opinion publique occidentale : pour elle la mode islamique est une façon de soumettre et d’emprisonner la femme musulmane. Bien peu sont ceux qui peuvent admettre, comprendre qu’une musulmane porte le hidjab ou le voile volontairement, pour montrer sa piété et son acceptation des lois divines telles que délivrées par le Coran.
-Alors que les femmes musulmanes dissimulent leur beauté parce que c’est un « bien » précieux, les occidentales tirent une grande fierté de montrer leur corps. Pour ces dernières, être obligées de le couvrir est une violence, une soumission inacceptable.

3-Deux visions irréconciliables ?
-Vue d’Algérie, cette polémique sur la mode islamique peut paraître une provocation de plus de la part des non-musulmans.
-Il est compréhensible que les uns et les autres se sentent heurtés dans leurs croyances et leurs valeurs, parce que celles- ci sont très différentes et que chacun se sent menacé.


-Pourtant, en faisant preuve de tolérance, chacun pourrait vivre en harmonie, selon ses propres croyances.


-Ce n’est pas une utopie ; les crispations communautaires et religieuses sont amplifiées par la crise économique et la situation politique dans certains pays arabes et musulmans. Mais ces facteurs sont passagers et les polémiques comme celles sur la mode islamique devraient être cantonnées à ce qu’elles sont : les épiphénomènes de situations bien plus compliquées.


-L’important est que chacun puisse continuer à exercer son culte et à observer ses propres valeurs, que ce soit dans son propre pays ou à l’étranger.