Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | jeudi 14 décembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Mode Haute-couture ZINE LAROUSSI, une sommité de la haute couture algérienne !

Mode > Haute-couture

Publié mercredi 5 octobre 2011 19:11 11908 Lectures

ZINE LAROUSSI, une sommité de la haute couture algérienne !

Imprimer
Le styliste phare du monde de la haute couture algérienne Zinou (pour les intimes) a accordé à Algérielle une belle entrevue, un moment fort sympathique durant lequel nous avons découvert le personnage passionné qu’il est.  Sincère, travailleur acharné, et foncièrement professionnel, Laroussi n’a pas hésité à nous faire part de son tour de main magique qui fait la différence et qui le démarque des autres : La Créativité qui ne lui a jamais fait défaut. 

Généreux et fière de l’identité algérienne, il nous a fait voyager à travers l’histoire de la tenue algéroise traditionnelle, comme le Karakou qui a fait fureur à travers les âges. Cette tenue incroyablement imposante de part son unicité est ottomane à l’origine. Nos ancêtres turcs portaient le Karakou avec prestance et fierté. « Dévoué aux femmes, les tantes, les mères, les cousines,  les sœurs  et même la marié se mettaient  à l’œuvre  autrefois pour confectionner ce magnifique habit », nous raconte Zinou Laroussi. « Le but était d’apprendre aux jeunes filles la patience afin qu’elles soient de bonnes et obéissantes épouses plus tard », ajoute Zinou.  Fait de fil d’or et réalisé avec beaucoup de soin, la Karoukou se porte toute une vie durant contrairement à ce que l’on croit. « Avant, les marié se faisaient faire des habits ni trop large ni trop serrés, et ce pour pouvoir les porter à chaque occasion : lorsqu’elles sont enceintes ou lorsqu’elles prennent du poids.  La femme était adulée et très respectée c’est pourquoi son corps devait être protégé des regards.  Aussi, elles portaient un Saroual bouffant appelé « Saroual El Zenka ». C’est un grand coupon de plus de 20 mètres que les femmes enroulaient autour de leur taille… porté avec  beaucoup de HEMMA », a ajoute Zine. 

Brillant, passionnant et ouvert, Laroussi est un personnage hors pair qui prône la culture et l’identité algérienne dans ses créations plus que personne. Pour lui, on n’a pas le droit de dénaturer  Saroual el Dar et en faire un ‘Short Dar’, car cela va à l’encontre du charme  et la particularité de la couture algérienne.  Au début de sa carrière il y a 22 ans, Zinou Laroussi a eu le privilège de côtoyer les plus grandes couturières du pays tel que Fatiha Kitoun, Salima et pleins d’autres noms qui l’ont soutenu dans ses exploits. Le  grand styliste a défié la maison CARVEN, présente aussi  sur le podium lors d’un défilé mémorable en 1999, laissant les foules ébahies par sa collection sublime et originale.

Zinou a également participé à plusieurs festivals, salons internationaux et autres manifestations artisanales ou il a été à chaque fois primé pour la finesse et l’exception de son travail, comme au  Forum de la Créativité qui l’a vu distinguer par le premier prix. Ou encore sa participation fulgurante au 23ème  anniversaire de la Ligue Arabe, ainsi que d’autres manifestation auprès de l’Association des Femmes Diplomates.  Le  grand styliste a aussi défié la maison CARVEN sur le podium lors d’un défilé mémorable en 1999, laissant les foules ébahies par sa collection sublime et originale.  Bref ! Un grand nom qui rappelle à l’authenticité, la chasteté et la beauté de la femme algérienne sans complexe.

Nesma. S