Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | mercredi 22 novembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Mode Haute-couture FAB Créations : De la haute couture en harmonie avec « soie » même

Mode > Haute-couture

Publié mercredi 10 août 2011 13:56 5539 Lectures

FAB Créations : De la haute couture en harmonie avec « soie » même

Imprimer
C’est un univers de couleurs, de textures, de volumes, d’inspirations, de strass et de paillettes qui s’ouvre à vous au 145, boulevard Krim Belkacem, Telemly, Alger. Un univers authentique, issu du long cheminement d’un esprit créatif, celui de Faïza Antri Bouzar.
Tout commence avec la joaillerie. La culture du beau chez les Bouzar se décline à travers le bijou, depuis 1948. Adolescente déjà, son crayon donnait naissance aux parures, un crayon qui se révèle être capable de bien des prouesses. Les choses qui brillent sont autant d’écrins pour les femmes qui les portent. Ces écrins, ce sont sous d’autres formes que FAB a continué à leur donner vie ; depuis deux ans, son nom s’assimile à ses créations haute-couture ; FAB Création, l’enfant d’un heureux signe du destin.

Un accessoire n’est correctement porté qu’en fonction d’une tenue, et une tenue réclamera toujours ses accessoires. En 2007, à l’occasion de l’inauguration d’une bijouterie, elle décide d’exposer ses œuvres en mouvement, sur des mannequins. Pour habiller lesdits mannequins, elle fait appel à un ami couturier, et ne peut se refréner d’ajouter son grain de sel. Sentant le potentiel qui se cache derrière son foisonnement d’idées, son entourage l’encourage à se lancer dans la haute couture. « Au départ, je ne savais même pas tenir des ciseaux », pourtant, elle finira par imposer son nom, à travers ses créations uniques.
C’est une pléiade de couleurs, la représentation d’une sensibilité héritée d’un patrimoine glorieux qui ne se complaît pas dans le copier/coller, mais qui remet au goût du jour les habits cérémoniaux typiques de toutes les contrées d’Algérie, de la tenue Sétifienne à la Constantinoise en passant par le vêtement Chaoui et bien d’autres. Les sources d’inspirations sont d’une grande diversité, un tableau de peinture, parfois inscrit dans l’art abstrait, la forme d’une œuvre architecturale, un film de cinéma, FAB trouve ses motifs dans toutes formes d’expressions artistiques. Le résultat, un savant mélange entre référence aux racines et fraicheur d’un regard nouveau, à l’image même de l’algérienne qui « fait des études, travaille, mais en même temps ne renonce pas à éduquer ses enfants, fait la cuisine…etc ».

En dehors de ses collections, FAB est à l’écoute de la cliente, « comme une psychologue » et sait adapter ses créations en fonction de ce que recherche la cliente. Une occasion de découvrir sa toute dernière collection se présente le 13 Aout au palais de la Culture. Ses caftans algériens, qui se distinguent du caftan marocain, ses blouzas Tlemceniennes, ses robes kabyles entre-autres, ce sont plus d’une vingtaine de créations qui vous seront présentées.    O.Z