Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | jeudi 21 septembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Mode Accessoires Sonya a essayé pour vous…de marcher toute une journée en talons en ville

Mode > Accessoires

Publié mardi 11 octobre 2016 15:19 2388 Lectures

Chaussures pour enfants : comment bien les choisir ?

Imprimer

Acheter des chaussures à son enfant n’est pas toujours facile car souvent, ce sont eux qui imposent leurs choix.

 

Même si vous êtes tentés de céder à leur dernier caprice de mode, veillez tout de même à ne pas perdre de vue certains critères et exigences de confort et de qualité car leurs petits pieds sont en plein développement et ont besoin de bonnes chaussures pour bien les soutenir.


Chaussures à la juste pointure
-Nous savons tous que les enfants grandissent vite mais inutile de leur acheter des chaussures avec une ou deux pointures au-dessus pour qu’ils puissent les mettre plus longtemps. Des chaussures trop grandes n’apportent pas un soutien suffisant et il se tiendra mal. Il ne faut pas non plus que la chaussure soit petite et serrée. L’idéal est qu’il y ait la place d’un pouce entre le gros orteil et l’avant de la chaussure quand il est debout. 


Forme et talon de la chaussure
Lorsque vous choisirez la chaussure de votre petit bout, optez pour celle qui a un bout arrondi vers le haut, votre enfant pourra marcher avec très facilement, c’est une question d’aérodynamique. Par contre, et concernant le talon, sachez que trop haut, n’est pas bon pour les pieds de votre enfant car il va alors marcher sur ses orteils, ce qui raccourci le talon d’Achille.


Magasinez en fin d’après-midi
Si vous décidez d’aller acheter une paire de chaussure pour votre enfant -et cela s’applique même pour vous-, faites-le en fin d’après-midi car les pieds gonflent au cours de la journée. Enfin, ne choisissez pas des chaussures trop fermes qui donnent du mal à votre petit, optez plutôt pour le jute milieu, c'est-à-dire ni trop rigides, ni trop souples.


Kamir B.