Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | jeudi 14 décembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Mariage Tenues traditionnelles Le Karakou Algérois

Mariage > Tenues traditionnelles

Publié jeudi 30 décembre 2010 18:47 36490 Lectures

La robe kabyle dans tous ses états

Imprimer

La robe kabyle n’a pas toujours eu la forme qu’elle a aujourd’hui. Autrefois, on parlait de Taqendurt. L’ancienne robe kabyle était faite de laine blanche tissée, une seule pièce ouverte par une fente sur la poitrine.


Les anciennes robes Kabyles n’avaient pas de manches, mais étaient assez grandes pour recouvrir les bras. Elles étaient accompagnées de ce qu’on appelait axellal, une sorte de manteau d’hiver qui protégeait la femme kabyle du froid. Axellal n’était pas cousu, il était simplement accroché aux épaules et sur le devant par des fibules (Tabzimt). La ceinture était aussi présente, faite de laine et enroulée une dizaine de fois autour de la taille.


Au 20ème siècle, le style vestimentaire de la femme kabyle a connu beaucoup de changements. Le tissu industriel de coton imprimé a remplacé la laine.

Aujourd'hui cousue à la machine à partir de plusieurs pièces, elle peut comporter des manches courtes ou longues comme elle peut être sans manches. Elle est fendue par devant et décorée sur le dos et le bas de la jupe avec des rubans qu’on appelle Zigga.


Une partie du corsage nommée iciwi sert de poches aux femmes qui s’en servent pour cacher leurs économies.

La jupe est recouverte d’une fouta (lfoudha), un tissu multicolore (souvent noir, rouge et jaune) noué au niveau de la taille.


Les femmes portent leurs plus belles robes en soie les jours de mariages kabyles accompagnées de bijoux kabyles.