Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | jeudi 21 septembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Mariage Les préparatifs Le faire-part de mariage

Mariage > Les préparatifs

Publié jeudi 12 mai 2011 13:57 19038 Lectures

Le Henné, le bon présage de la mariée algérienne.

Imprimer

La cérémonie du henné tient une place importante dans le mariage algérien. Beaucoup de mariées respectent cette tradition avant ou durant la fête.



En effet, le henné est réputé apporter la Baraka (chance) car il est associé à la sensualité et à la fécondité. Des parentes du marié, notamment la mère, se rendent chez les parents de la mariée en emportant des présents dans le « tbak »: bijoux, toilettes, bougies, sucre, des œufs,…

Celle qui a l’honneur de mettre le henné à la mariée est généralement l’ainée de la famille du mari (belle mère, grand-mère, grande tante, sœur,…). Elle dépose la poudre de henné sur un plateau en argent (ou une simple assiette) avec des œufs car il paraît que ceux-ci sont un symbole de fécondité.

La poudre de henné est alors diluée avec de l'eau de rose ou de l'eau de fleur d'oranger. Le mélange ainsi obtenu, une pâte marron-verte odorante, est appliqué le plus souvent dans le creux des mains de la future épouse. Celles-ci sont ensuite recouvertes d’un coton, d’un louis d’or et enserrées dans des petits gants de soie. Une fois que le henné a séché, il est rincé à l’eau claire, de préférence au-dessus de plantes plutôt que dans un simple évier.

Dans certains villages, après l’application du Henné, les cheveux sont tressés et enserrés dans un anneau d’argent, symbole de pureté.

Les femmes se regroupent en cercle pour chanter des poèmes faisant l’éloge des mariés et de leur famille. Elle recevra ensuite la visite de la famille et des invités qui lui apporteront de l’argent. Ensuite commence réellement la cérémonie.


Naziha B.