Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | samedi 23 septembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Mariage Les préparatifs Cérémonies : comment dépenser moins, mais en faisant aussi bien ?

Mariage > Les préparatifs

Publié jeudi 5 novembre 2015 09:35 2847 Lectures

Cérémonies : comment dépenser moins, mais en faisant aussi bien ?

Imprimer

La grande majorité des Algériens sont obligés de se serrer la ceinture pour boucler leurs fins de mois, mais ils veulent pouvoir continuer à donner le change dans certaines situations, notamment lors des cérémonies familiales.

Pas question alors de montrer qu’ils sont dans la gêne : ils doivent en mettre plein la vue de leurs invités. Mais comment y parvenir sans se ruiner ?

Voilà quelques une de leurs astuces :


1-Un repas pour toute cérémonie
Fini les après- midi ou les soirées dans des salles louées à prix d’or. Désormais nombreuses sont les familles qui choisissent de faire un repas, le plus souvent un dîner, chez elles.


Ne sont alors invités que les membres proches de la famille, les « vrais » amis, les voisins que l’on côtoie vraiment ou les collègues « utiles » (entendez ceux qui peuvent nous aider à monter dans la société). En bref, le repas devient une vraie opération de communication, liant avant tout l’utile à l’agréable.


Le repas en lui- même reste sobre, une entrée et un plat, avec ou sans chorba, et les gâteaux traditionnels, très onéreux, sont remplacés par un fruit de saison (certains trouvent chic de proposer systématiquement des bananes, mais de jolies pommes seront d’un meilleur effet).


Donc pour reprendre : « exit » les frais liés à la location de la salle ainsi qu’une grosse partie des sommes liées au repas. Voilà déjà une belle économie !


2-Gâteaux fabriqués à base de cacahuètes
Là encore les familles ont essayé de faire des économies sur les frais de bouche qui pèsent décidément beaucoup sur les budgets des cérémonies.


Ainsi les ménagères futées remplacent les amandes, les noix et autres fruits secs plus nobles par des cacahuètes qu’elles « déguisent ».


Les astuces sont nombreuses mais l’une d’elles est de retirer la petite queue de la cacahuète émondée (sans peau), de cuire celle- ci à la vapeur avec de l’arôme d’amande et enfin de faire sécher les fruits sur un plateau (mais pas directement sous les rayons du soleil afin qu’ils ne rancissent pas). On obtiendrait ainsi de vraies fausses amandes pour faire de délicieux gâteaux traditionnels.


Il faudrait essayer sur une petite quantité pour commencer et voir si c’est vraiment bon.


3-Location et prêt pour la tsdera
Alors que traditionnellement la mariée faisait entièrement faire sur- mesure son trousseau, aujourd’hui les jeunes femmes sont plus pragmatiques et préfèrent louer ou emprunter les tenues composant sa tsdera. C’est très compréhensible quand on sait les prix que peuvent atteindre chacune de ces tenues et l’usage réel que l’on en fait. Elles seront peut être portées encore une ou deux fois avant d’être purement et simplement remisées au fond d’un placard, alors est-ce que cela vaut vraiment le coup de dépenser autant ? 

 

4-Bijoux fantaisie à la place de l’or
Le prix du gramme d’or ayant littéralement explosé et oscillant toujours autour des 4 ou 5000 DA, nombreuses sont les jeunes femmes qui choisissent de porter du plaqué- or ou des bijoux fantaisie pour leur mariage. Acheter de l’or était un moyen pour les familles de mettre leurs filles à l’abri d’un coup dur, mais aujourd’hui elles n’en n’ont plus les moyens. Acheter du plaqué est avant tout une façon de ne pas perdre la face en public et surtout vis-à-vis du reste de la famille.


5-Cadeaux : demander de l’argent aux membres les plus proches de la famille pour aider aux dépenses.


Enfin il y a les familles qui décident de se serrer les coudes : les oncles et tantes donnent ce qu’ils peuvent pour l’achat du trousseau ou pour l’organisation de la fête un peu à l’avance. D’autres demandent à la mariée ou à ses parents ce dont ils ont besoin et l’achètent eux- même.


Voilà qui représente une aide précieuse pour les familles.

Il y a mille autres façons de s’en sortir pour faire une belle fête : à vous maintenant de nous donner vos bons tuyaux !

Sonya