Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | mercredi 24 juillet 2019

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Maman Petite enfance Bébé dort avec nous

Maman > Petite enfance

Publié lundi 1 juillet 2013 13:24 1485 Lectures

Bébé dort avec nous

Imprimer
Les premières semaines qui suivent la naissance d’un nouveau bébé sont particulièrement éprouvantes pour toute la famille. Bébé ne fait pas encore ses nuits et en général n’acquiert pas cette faculté avant au moins l’âge de deux mois. Durant cette période Maman est sollicitée nuit et jour, que ce soit pour le nourrir ou pour changer sa couche.
Il arrive que certaines mamans (celles qui allaitent au sein et qui sont encore une majorité en Algérie), pour ne pas avoir à se relever plusieurs fois pendant la nuit, couchent leur bébé près d’elles. Ainsi elles n’ont plus qu’à se mettre sur le côté pour nourrir leur enfant qui réclame environ toutes les deux ou trois heures au début.
Ceci est déconseillé pour deux raisons. Tout d’abord en raison du risque d’accident pendant la nuit. En effet, il n’est pas rare que la maman ou le papa se retourne dans leur sommeil et écrase ou étouffe le nourrisson couché près d’eux. Pour cette raison il vaut mieux laisser l’enfant dans son lit, quitte à le positionner près du lit des parents, c’est plus sûr.

Ensuite, il est évident que la proximité physique de l’enfant empêche tout rapprochement entre les parents, or l’on sait que pour le papa tout particulièrement, il est essentiel de continuer à avoir des rapports avec son épouse sous peine de se sentir exclu et de vivre la naissance comme une mise à l’écart.
La relation fusionnelle que vit la maman avec son bébé, en particulier les premiers mois, ne doit pas trop retentir sur la vie du couple. Le mari ne doit pas être le seul à rechercher des moments de complicité et d’intimité avec sa femme ; elle doit elle aussi faire cet effort malgré les exigences liées aux soins du bébé.
Il arrive parfois que le problème de l’enfant qui dort dans le lit des parents se pose plus tard, vers l’âge de deux ou trois ans et subsiste jusqu’à son entrée à l’école voir après.

Pour ces enfants, il faut savoir être ferme car cela relève plus du caprice plus que d’autre chose. L’enfant, dès sa naissance, teste ses parents. Il veut savoir où sont les limites, jusqu’où il peut aller. Si vous ne lui dites pas « non », il viendra dormir avec vous une fois par semaine, puis deux, puis…
N’ayez pas peur de le laisser pleurer, il ne lui arrivera rien de grave. Restez ferme sur vos positions même s’il vous fait de la peine, car il sait que vous avez de la peine, et il utilise ce sentiment bien naturel pour vous dominer. Céder serait un signe de faiblesse et alors il jouera sur la corde sensible  à chaque fois. Vous verrez alors votre lit envahi toute les nuits, un vrai tue- l’amour.

Dans tous les cas, faites comprendre à votre enfant dès le plus jeune âge que le lit voir même la chambre des parents est un « sanctuaire » où il n’a pas sa place, votre relation de couple ne s’en portera que mieux.

Par Sonya