Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | mardi 26 septembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Maman Nouveau né et Nourrisson Education : le retard dans l’apprentissage de la marche

Maman > Nouveau né et Nourrisson

Publié mercredi 16 juin 2010 00:00 6035 Lectures

Des trucs pour donner ses médicaments à bébé

Imprimer
Votre enfant à un mal de gorge, un rhume, une otite et vous ne savez pas comment lui administrer les médicaments que le pédiatre lui a prescrit…

En effet, selon l’âge du bébé et la forme pharmaceutique du médicament (suppositoire, collyre, sirop…), ce moment peut paraître insurmontable.
Il est plus facile de donner un médicament à un enfant de 3 mois qu’à un bébé de 6 mois car il gesticulera moins. L’idéal est de faire participer le bébé à la prise de médicament en le faisant téter par exemple. Dans tous les cas, le bébé doit être en confiance avec sa maman pour accepter de prendre son médicament.
Il existe même des biberons pistonnés spécialement conçus pour donner des médicaments aux tout-petits. Il est gradué pour un dosage exact des médicaments et vitamines liquides. Muni d’une tétine et d’une pompe, il permet de faire boire les poudres à reconstituer ou les gouttes à diluer. Il enferme les odeurs et favorise le réflexe de tétée.

Pour que bébé avale son médicament facilement,  installez- le dans son transat. Avec la bonne inclinaison, pas de risque de fausse route. Mais deux précautions valent mieux qu’une: n’oubliez pas le petit bavoir. Lorsque bébé est plus petit, il est préférable de  l’allonger sur sa table à langer, tête légèrement redressée par une serviette roulée sous la nuque.

Un bon dosage

Respecter la dose prescrite : un impératif pour tout médicament. Pour mesurer une cuillerée bien rase de sirop sans débordement, l’exercice n’est pas facile. Préfèrez dans ce cas mesurer deux demi-doses, ce repère figurant systématiquement sur les cuillères fournies avec le sirop. Ainsi, plus de risque de renverser le contenu lors des manipulations.

Une cuillerée pour maman...


Si le médicament a un goût agréable, le proposer à bébé directement à la cuillère. Appuyez tout doucement sur le menton de bébé pour lui faire entrouvrir la bouche, puis posez la cuillère sur sa lèvre inférieure. Inclinez alors doucement la cuillère en laissant votre bébé sucer le médicament à son rythme. Il ne reste plus qu’à nettoyer et stériliser la cuillère jusqu’à la prochaine fois.

Un accessoire malin

Lorsque le médicament est plus difficile à faire accepter, ou s’il s’agit d’une poudre à diluer dans un peu d’eau, utilisez une « seringue » spécial médicament. Une fois la dose ou le mélange mesuré puis aspiré dans le corps de la seringue, placez l’embout entre les lèvres de bébé et appuyez doucement sur le piston. Le médicament arrive ainsi plus en arrière de la langue de votre enfant, là où les papilles gustatives sont moins nombreuses.

Des gouttes bien tolérées

Autre opération délicate pour toute maman : l’utilisation d’un collyre. Ce n’est plus une épreuve pour vous avec cette méthode. Allongez bébé sur sa table à langer maintenez lui doucement la tête d’une main. De l’autre faites tomber la goutte de collyre dans le coin de l’œil de votre enfant, sans le toucher pour ne pas contaminer le flacon. Il ne reste plus qu’à entrouvrir les paupières de bébé pour que le collyre glisse facilement dans l’œil.

Des outils bien pratiques...

• Le micro-biberon. Pratique à remplir avec son large col mais en version miniature pour éviter de voir la moitié de la dose prescrite rester sur les parois du biberon, une version miniature est bien utile. Elle facilite aussi la prise en balade ou en déplacement (Rémond, en pharmacie).
• La seringue à médicament. C’est le système le plus efficace à condition de bien maîtriser le geste. Il ne faut pas appuyer trop fort sur le piston sous peine de faire gicler le médicament, mais juste accompagner sa déglutition (BébéConfort).
• La tétine à médicament. Idéale pour un tout-petit, ce type de tétine a un corps qui s’ouvre pour y verser la dose de médicament et se referme hermétiquement. L’enfant n’a plus qu’à téter comme avec son biberon ou sa sucette (Picot).

Source :http://www.enfant.com/votre-bebe-0-1an/sante/donner-un-medicament-a-bebe.html#