Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | mercredi 22 novembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion

Maman > Nouveau né et Nourrisson

Publié mercredi 4 mai 2011 14:56 2767 Lectures

Mon choix de ne pas allaiter

Imprimer

Les scientifiques et les professionnels de santé de manière générale ne cessent de dire et de répéter qu’il n’y  a pas de meilleure alimentation pour un nouveau né que le lait maternel :

 

...c’est un aliment complet et sain, qui a en plus le mérite d’apporter au nourrisson des anticorps qui le protègeront contre toutes sortes d’infections.

 

A voir les résultats du sondage Algerielle de la semaine dernière, vous êtes nombreuses à partager cet avis puisque  80 % des internautes qui ont participé au sondage ont répondu que pour elles, il n’était pas question de faire l’impasse sur l’allaitement maternel.

Cependant, faut-il pour autant faire culpabiliser les femmes qui ont volontairement décidé de ne pas allaiter leur enfant ?

Plusieurs facteurs peuvent être en cause

Le manque de patience et de motivation

Fouzia est une jeune maman de 25 ans, et elle a fait le choix de ne pas allaiter sa fille Sarah qui a maintenant 5 mois. « Je voulais retrouver le contrôle de mon corps au plus vite, revenir « à la normale », sans avoir à surveiller sans cesse mon alimentation. Par ailleurs, je trouvais l’allaitement maternel très contraignant, je n’avais pas la patience de lui donner le sein cinq ou six fois par jour. Mon entourage, ma mère notamment m’en a beaucoup voulu, me traitant d’égoïste, mais je n’ai pas cédé, c’était mon choix. Il n’était pas question pour moi de donner le sein à contrecoeur.»

La reprise d’une activité professionnelle

D’autres mamans invoquent les contraintes liées à la reprise de leur activité professionnelle. Les avantages accordés à la femme qui souhaite allaiter par le code du travail ne suffisent souvent pas à leur permettre d’allaiter dans de bonnes conditions.

Quelles que soient leurs motivations pour ne pas allaiter, ce choix leur appartient et il convient de la respecter. Malheureusement il n’est pas rare que dans notre société matriarcale, une femme qui n’allaite pas son nouveau né par choix soit considérée comme une mauvaise mère.

Pourtant aujourd’hui  l’industrie produit des laits dits « maternisés» qui permettent aux mamans de nourrir leurs enfants en toute confiance et sans que celui-ci ne souffre d’une quelconque carence. Il faut d’ailleurs souligner que l’alimentation des mamans est de plus en plus déséquilibrée, ce qui réduit d’autant la qualité de leur lait.

Il existe mille et une autres façons de donner de l’amour et de prodiguer des  soins  à son bébé. Le fait de le prendre dans ses bras, de le caresser, de lui murmurer des mots au creux de l’oreille sont autant de façons de donner de l’amour.

Respecter le choix de la maman de ne pas allaiter permet à celle-ci d’embrasser pleinement son rôle de mère, ce qui est le plus important il ne faut pas l’oublier.

 

Sonya Z.