Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | mercredi 22 novembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Maman Nouveau né et Nourrisson Dois- je prendre bébé dans mes bras ?

Maman > Nouveau né et Nourrisson

Publié jeudi 5 mars 2015 13:09 3738 Lectures

Dois- je prendre bébé dans mes bras ?

Imprimer

Tous les nouveaux parents ont entendu cette phrase au moins une fois : « Ne le prenez pas trop dans vos bras sinon il va s’habituer et voudra être porté toute la journée ». Alors les parents se dépêchent de reposer leur nourrisson dans son berceau, le laissant parfois pleurer seul pendant de longues minutes.

 

Alors la question se pose pour ces jeunes parents qui ont le cœur brisé de laisser pleurer bébé mais qui ont peur d’instaurer de mauvaises habitudes.
A chaque âge des besoins spécifiques…


-jusqu’à trois mois


N’oubliez pas que le nouveau- né était encore il y a peu dans le ventre de sa maman : il baignait heureux dans le liquide amniotique, au chaud ; il était porté toute la journée, il entendait les battements du cœur de maman, il n’avait jamais faim…Tous ses besoins étaient comblés en permanence, sans qu’il ait besoin de rien réclamer.


Sorti du ventre de maman, c’est une toute autre histoire. Il se retrouve seul au fond d’un lit où parfois il a froid, il a faim, il se sent seul parce qu’il n’entend plus le cœur de maman, sa douce voix.


Donc jusqu’à deux ou trois mois, il ne faut pas avoir peur qu’il s’habitue à être porté. Il a besoin de votre présence rassurante, il a besoin de sentir la chaleur et l’odeur de maman qui est son plus grand réconfort. Il a « débarqué » dans un monde où tout lui est étranger, où tout est à apprendre, alors laissez- lui le temps de s’adapter dans la sérénité.


-au-delà de trois mois


Bébé commence à reconnaître les différents « tableaux » de la journée : la tétée, le bain, les sorties…tout cela contribue à le réconforter et donc il pleure moins.


Il pleure encore quelques fois, mais dorénavant il aura « presque toujours » une bonne raison de le faire, et vous apprendrez à faire la différence entre les pleurs qui veulent dire « j’ai faim », ceux qui signifient « je suis mouillé », « j’ai sommeil »…
Ces différents pleurs diffèrent en intensité, les plus stridents étant bien sûr réservés à la tétée.


Vous saurez donc quand vous devez absolument le prendre dans vos bras et quand vous pouvez le laisser pleurer un peu, jamais toutefois sans vous assurer que tout va bien pour lui.


-Il grandit…


Avec les mois, bébé va acquérir de plus en plus d’autonomie. Il va apprendre à s’occuper seul, en jouant avec ses petites mains et ses petits pieds, puis avec de petits jouets…


Il regardera avec attention et curiosité ce qui se passe autour de lui.


Vous allez vous rendre compte qu’il ne pleure presque plus et qu’il ne réclame pas les bras tant que ça finalement.


Il faut donc laisser le temps au temps : le bébé a besoin d’être porté au début, puis petit à petit il va construire son autonomie et tout ira bien. Il ne faut donc vous focaliser sur les éventuelles crispations qui pourraient parfois se produire mais au fond c’est bien normal.

Sonya