Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | lundi 24 juin 2019

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Maman grossesse Accoucher dans le public ou le privé ?

Maman > Grossesse

Publié dimanche 16 juin 2013 19:00 3252 Lectures

Faut-il avoir peur de l’accouchement ?

Imprimer
Attendre un enfant est sans doute l’expérience la plus attendue et la plus merveilleuse pour une femme.
Mais ce grand bonheur est parfois terni par une crainte qui grandit au fil des mois : comment va se passer mon accouchement ? Est-ce que je vais avoir très mal ? Combien de temps va-t-il durer ? Aurais-je besoin d’une césarienne ?

Comme vous pouvez le constater, les questions sont nombreuses et les réponses restent très imprécises, évasives même, ce qui n’a rien pour rassurer la future maman.

Lors d’un accouchement, la douleur vient des contractions utérines ; tout le corps se contracte pour expulser l’enfant. Il est comme poussé vers la sortie.

Ces douleurs sont-elles systématiques ?
La douleur lors d’un accouchement dépend de nombreux facteurs. La maman est-elle une primipare (accouche-t-elle pour la première fois) ou une multipare ? A-t-elle connue des complications particulières au cours de sa grossesse, comment est positionné le bébé dans son ventre ?...Autant de questions qui influeront sur l’accouchement. Certaines femmes souffrent alors que d’autres pas du tout.

Certaines femmes qui accouchent sont tellement contractées qu’elles créent ou augmentent elles- même ces douleurs.Une bonne préparation physique (travail sur la respiration) et psychologique permet d’éviter tout cela.

Cette crainte de la douleur lors de l’accouchement pousse de plus en plus de femmes à demander une césarienne de confort. Sans indication médicale, elles demandent cet acte qui est réalisé sous anesthésie générale afin de s’épargner les éventuelles douleurs liées au travail. Dans un précédent article, nous avons abordé les inconvénients d’une telle pratique pour la maman comme pour le bébé qui se voit arraché brutalement au ventre de sa mère.

Nous terminerons en disant que la grossesse est un état physiologique tout à fait naturel et que le corps de la femme y est tout à fait préparé, il est même fait pour cela.

Il en va de même pour l’accouchement. Le corps de la femme est tout à fait apte à supporter les douleurs d’un accouchement, cela n’a rien d’insurmontable pour lui. Et dès que vous aurez votre bébé dans les bras, vous aurez aussitôt oublié ce moment qui n’aura finalement pas été si mauvais. Des millions de femmes accouchent chaque jour dans le monde, il n’y a pas de raison pour que vous n’y arriviez pas.

Sonya