Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | lundi 24 juin 2019

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Maman grossesse Accoucher dans le public ou le privé ?

Maman > Grossesse

Publié dimanche 10 juin 2012 18:06 3186 Lectures

Le gynécologue: un professionnel de santé incontournable

Imprimer
Nous n’allons pas assez souvent chez le médecin de manière générale, souvent nous attendons que le mal soit bien présent et envahisse même nos vies pour réagir.
Le praticien le plus important dans la vie d’une femme est sans conteste le gynécologue parce que les problèmes qu’il traite sont bien sûr spécifiques à la femme, mais aussi et surtout parce qu’il est apte à répondre à des questions primordiales que parfois par pudeur nous n’osons pas poser.

Chez nous en Algérie il n’y a pas d’éducation sexuelle pour les jeunes gens en général et en particulier pour les jeunes filles. Celle-ci se réduit à des menaces si elles avaient le malheur de perdre leur virginité avant le mariage. Pour certaines d’entre elles, elles ne savent même pas comment on  perd sa virginité et comment il faut faire pour la protéger. Elles ne savent pas qu’on peut tomber enceinte dès le premier rapport sexuel, elles ne savent pas non plus comment réagir face à une grossesse, ou même face à une simple infection urinaire.

Elles ont trop peur ou trop honte de poser les questions qui pourraient pourtant leur éviter de gros ennuis. La sexualité est perçue comme quelque chose de mal, de sale, c’est « hram » et il ne faut jamais en parler.
Que nous soyons jeunes ou moins jeunes, nous devons prendre conscience que cette féminité que nous portons en nous, nous devons en prendre soin et qu’il n’y a rien de mal à vouloir se protéger des maladies.

Pour les femmes mariées non plus le constat n’est pas très réjouissant, puisqu’elles ont des rapports sexuels, font des enfants sans consulter le gynécologue que lorsque c’est strictement nécessaire ; jamais une visite de contrôle ou un frotti. Pourtant ces soins routiniers permettent de détecter de nombreuses maladies, notamment les cancers du sein ou du col de l’utérus qui s’ils sont détectés tôt peuvent être pris en charge et ont beaucoup plus de chances d’être guéris.
Il en est de même pour les maladies sexuellement transmissibles (MST) telles que le SIDA.

Les problèmes les plus courants comme les infections urinaires si elles ne sont pas correctement soignées entrainent parfois des cas de stérilité.
Idéalement il faudrait rendre visite à son gynécologue tous les six mois, cela permet d’être convenablement suivie et d’éviter de très mauvaises « surprises » comme des cancers à des stades déjà bien avancés.
Prendre correctement en charge ses problèmes gynécologiques est un geste de bon sens.


Allez-vous volontiers chez  le gynécologue ou plutôt à contre-cœur ?