Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | jeudi 14 décembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Maman grossesse

Maman > Grossesse

Publié dimanche 14 août 2016 12:08 3757 Lectures

Bébés : accoucher à domicile

Imprimer

Une fois l’euphorie de l’annonce de la grossesse passée, les femmes ont quasiment toutes, immédiatement après, la même inquiétude qui s’insinue dans leur esprit : comment va se passer l’accouchement ?

Si certaines font le choix d’un accouchement ultra médicalisé pour une sécurité maximale, d’autres au contraire préfèrent revenir à des méthodes plus naturelles, à la maison !



L’accouchement, une angoisse pour nous toutes


Attendre un bébé est une joie immense pour une femme, une expérience exceptionnelle qu’elle ne raterait pour rien au monde. Sentir son enfant bouger en soi est un cadeau de Dieu auquel aucune future maman ne voudrait renoncer, pour rien au monde. Et c’est cette sensation qui va nous lier à ce petit être pour toute la vie.
Mais cette joie est vite contrebalancée par une crainte sourde, mais bien présente, qui est celle de l’accouchement.
Nous sommes vite assaillies de questions : comment cela va se passer, est-ce que cela va faire mal, est-ce que je vais arriver à l’hôpital à temps ?

 


Toutes ces questions créent une angoisse diffuse chez la future maman et détourne son esprit de ce qui devrait être sa seule véritable préoccupation : le bébé.


Il faut dire que nos hôpitaux sont loin d’être rassurants et nous avons toutes entendues des femmes nous raconter leur expérience désastreuse d’un accouchement dans un hôpital public ; quant au privé, ce n’est pas beaucoup mieux. Ils accouchent les femmes à prix d’or et s’en lave les mains à la moindre complication.

 


C’est pourquoi certaines femmes, encore peu nombreuses il est vrai, font un choix radical concernant leur lieu d’accouchement : elles choisissent la maison.

Accoucher à la maison : un luxe !


On pourrait penser qu’il faut être folle de nos jours pour souhaiter accoucher à la maison, un lieu où il n’y a aucune assistance médicale en cas de problème.
Pourtant certaines femmes dont la grossesse se passe très bien font ce choix, elles veulent accoucher de façon naturelle, « comme nos grands- mères ».


Fouzia, 39 ans, a choisi d’accoucher à la maison son dernier enfant : « J’avais vécu des expériences traumatisantes avec mes précédents enfants, et je n’ai trouvé mon bonheur ni dans l’hôpital public, ni dans le privé. Un jour ma mère m’a expliqué qu’elle nous avait eus, mes frères et moi, à la maison et que tout c’était très bien passé. Et l’idée a commencé à faire son chemin…

 


Après de longues réflexions et quelques disputes avec mon mari qui n’était pas d’accord, j’ai cherché la sage- femme qui pourrait m’accoucher et j’ai fini par trouver : une amie de ma grand- mère qui a toujours fait ça, parce que dans son village de Kabylie il arrive encore que les femmes ne puissent pas se rendre à l’hôpital à temps. Mais il faut vraiment être motivée par ce projet et avoir une grande confiance en la personne qui va vous accoucher, sans quoi ce n’est pas possible. »


Les femmes ont toujours accouché chez elles, depuis des millénaires, alors pourquoi penser que pour nous, ce ne serait pas possible, ou ce serait faire preuve d’inconscience. Combien de femmes ce sont dit, après leur accouchement à l’hôpital : si c’était pour être traitée ainsi, j’aurais pu rester à la maison. Car il arrive que la sage- femme n’arrive que dans les toutes dernières minutes de l’accouchement.

 


Bien sûr, accoucher à l’hôpital nous rassure, c’est bien normal, mais pour celles qui veulent tenter l’expérience de l’accouchement à la maison et qui sont sûres d’être bien entourées, pourquoi pas !
Nous ne sommes pas si différentes de nos grands- mères après tout.

Sonya