Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | jeudi 21 septembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Déco Tendance déco Maison : plus organisées, tu meurs !

Déco > Tendance déco

Publié mardi 6 septembre 2016 09:47 2432 Lectures

Maison : plus organisées, tu meurs !

Imprimer

C’est bien connu, les Algériennes ne blaguent jamais quand il s’agit de leur maison. Tout doit être impeccable en toute occasion et elles- même sont parées à toute éventualité pour ne jamais être prises au dépourvu. Mais comment font- elles ?

 

De vraies maniaques de la propreté et de l’ordre

Pour la plupart des Algériennes, la maison doit fonctionner comme du papier à musique, c’est une question d’honneur.
Il n’est pas question pour elles que des invités viennent à l’improviste et qu’ils trouvent la maison sale ou en désordre, ou encore qu’il n’y ait pas de douceurs à proposer avec le café ou le thé.

Qu’elles travaillent ou soient femmes au foyer, elle sait que c’est sur sa maison qu’elle sera jugée.
Mais quel est leur secret ?

Leur stratégie: toujours un coup d’avance

Pour que la maison soit toujours en ordre de bataille, les ménagères s’y prennent tôt.

-Pour la propreté de la maison : c’est grand ménage complet deux fois par an, et toutes les semaines pour le salon où elles reçoivent.
-Pour les fêtes religieuses et les grandes occasions, elles s’y prennent plusieurs mois à l’avance, afin de ne pas se retrouver trop « coincées » côté timing et budget.

Par exemple la plupart ont déjà fait leurs achats de vêtements pour l’Aid El fitr, et certaines même pour le rentrée 2016/2017. Comme ça le pécule qui reste va aux fêtes familiales et à des sorties (à défaut de vraies vacances).
Pour Ramadhan, tous les produits stockables sont achetés parfois plusieurs mois avant afin d’avoir sous la main des aliments des quatre saisons.

En bref le mot d’ordre est « anticiper », pour avoir toujours tout à porter de main.
Bien sûr cela demande des qualités d’organisation et de prévoyance, des qualités dont les Algériennes ne manquent pas.
Avec l’expérience elles savent ce dont elles ont besoin, à quel moment, et elles prévoient leur budget et leur temps en fonction.

Malignes ! C’est comme cela qu’elles arrivent à faire beaucoup avec peu.
Alors pour celles qui n’auraient pas encore compris «anticiper » !

Sonya