Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | samedi 23 septembre 2017

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Couple Sexualité Art de la séduction : peut-on parler sexualité ?

Couple > Sexualité

Publié lundi 13 mars 2017 08:56 2520 Lectures

Addiction sexuelle : comment reprendre le contrôle ?

Imprimer

L'addiction sexuelle, ou dépendance sexuelle, c’est une « perte de contrôle de la sexualité et la poursuite du comportement pathologique lié à l'acte sexuel malgré la connaissance de ses conséquences négatives ».

 

Infidélités, fréquentation de sites pornographiques, multiplication de partenaires sur les sites de rencontre et on en oublie encore sont autant de signes qui démontrent que l’on a une addiction sexuelle.


Contrairement aux autres addictions (tabac, alcool, drogues ou même internet ou jeux électroniques) qui se mesurent scientifiquement (après un certain nombre de cigarettes, de verres d’alcool ou d’heures passées face à un écran d’ordinateur, on est dépendant), la dépendance au sexe est déterminée selon des facteurs plus subjectifs.

Qu’est-ce qui définit une addiction sexuelle ?
Selon les spécialistes, une personne souffrant d’addiction sexuelle se reconnaît elle-même lorsqu’elle tente de résister à ses envies mais n’y parvient pas.


Cette personne a l’impression d’être face à une force qui l’habite et lui impose des choses. L’envie de sexe devient alors plus un besoin qu’un désir. Dans ce cas, on en arrive à parler de syndrome et de dépendance, lorsque ladite personne tente de « décrocher », sachant que ce comportement nuit à sa vie sociale, familiale ou professionnelle mais en vain car toute tentative d’arrêt entraîne un profond mal-être.

Le sex addict, otage de ses pulsions
Les personnes souffrant d’addiction sexuelle se retrouvent otages de leurs préoccupations sexuelles. « Le sexe prédomine leur vie et le moindre événement est interprété à travers un filtre sexuel qui s'impose à la personne. La moindre situation, la moindre rencontre sont envisagés et mentalement scénarisés sexuellement ».

Comment s’en sortir ?
Pour sortir d’une addiction au sexe, la première étape est la reconnaissance par le sujet lui-même. A partir de l’abandon du déni et l’acceptation de la frustration peut débuter l’aide thérapeutique qui ne peut être apportée que par un psychothérapeute qui, au fil des séances, fera émerger d'autres problèmes plus profonds qu'il est urgent et important de traiter en psychothérapie ou en psychanalyse.


Kamir B.