Découvrir algerielle en version

Algérielle en Arabe

Algérielle en Arabe | mercredi 19 septembre 2018

Pas encore membre d'algérielle ? |
Connexion
Accueil Beauté Esthétique Couple Sexualité La virginité en question

Beauté > Esthétique

Publié vendredi 11 juin 2010 00:00 11139 Lectures

L'épilation à la cire

Imprimer


La cire est la technique ancestrale d'épilation. Utilisée chaude, froide ou tiède, c'est une méthode efficace, à condition de ne pas être douillette.

Une épilation à la cire garantit d'avoir une peau nette pour environ 3 semaines. Formulée généralement à base de résine et de cire d'abeille naturelle, elle favorise moins le développement de poils incarnés (qui poussent sous la peau).

L'épilation à la cire est cependant une méthode assez douloureuse. Elle consiste à appliquer la cire, achetée dans le commerce ou préparée soi-même (voir la recette de la cire orientale en bas de page), en bande sur la zone à épiler puis à la retirer d'un coup sec et rapide dans le sens inverse de la pousse des poils. Cette méthode est douloureuse mais au fil des épilations, lorsque les poils sont plus fins, la douleur s'estompe un peu. Contrairement aux autres méthodes, il faut attendre que le poil soit suffisamment long pour renouveler l'épilation. Même si certaines cires promettent aujourd'hui d'enlever les poils les plus courts.


Chaude, froide, tiède : quelle cire choisir ?
Utilisée chaude, elle détend la peau, le poil se relâche et s'arrache alors plus facilement. Pour cela il faut chauffer la cire, généralement au bain-marie ou au micro- ondes. Faites attention, Il y a toujours un risque de brûlure. A la maison, cette méthode est à réserver aux plus expérimentées. On conseillera aux autres de se rendre de préférence en institut pour être épilée à la cire chaude.

La cire froide, elle, est moins pratique et fonctionne moins bien : on doit souvent passer deux fois une bande sur la même zone pour obtenir un résultat parfait. Cette méthode est à conseiller aux femmes ayant des problèmes de circulation. La cire tiède, enfin, est une bonne alternative, à condition de réussir à porter et maintenir la cire à bonne température. On l'applique au moyen d'une spatule, comme pour la cire chaude.     Une couche de cire fine garantit une épilation nette. Dès que la cire ne colle plus, arrachez sèchement la bande d'un coup sec en tirant dans le sens inverse de la pousse des poils.

L'épilation orientale : la recette de la cire "maison"
C’est la méthode douce et ancestrale de nos grands- mères et même arrières grands- mères.
Elle est basée sur l'usage d'une pâte faite à base de sucre, de citron et d'eau, qui forme une "boule" de caramel à appliquer sur la zone à épiler.

On peut acheter des roll-on ou des pots de cire orientale toute faite mais vous avez sûrement une maman ou une tante qui se fera un plaisir de vous la préparer à partir de la recette suivante :
Mélangez un verre d'eau et 3/4 d'un verre de sucre et cuire à feu doux. Une fois que le mélange est épais, rajoutez le jus d'un demi-citron et 2 cuillères à soupe de miel, et faites bouillir le mélange deux minutes. Retirez du feu, laissez refroidir puis travaillez la pâte pour en faire une "boule". Afin que vos mains ne collent pas trop à la pâte, enduisez-les préalablement de jus de citron. Il ne reste plus qu'à passer cette boule sur la zone à épiler et la retirer d'un mouvement sec, toujours dans le sens inverse du poil. Toujours commencer par la cheville en remontant vers le genou.